Download PDF

Ressources

Frise chronologique : Histoire du cinéma amateur
Dès la fin du XIXe siècle, en marge du formidable essor du spectacle cinématographique tout récemment inventé, des particuliers commencent à tourner des films « en amateur », c’est-à-dire sans volonté de faire commerce de leurs œuvres. Cette pratique est rapidement soutenue par la mise sur le marché de films et d’appareils conçus spécialement pour eux.
A découvrir sur Upopi (Université Populaire des Images).

Parcours pédagogique : Lumière sur les archives
Ce parcours pédagogique envisage diverses façons d’explorer et de « faire parler » les documents d’archives audiovisuelles, et plus particulièrement les images amateurs et non fictionnelles.
Proposé par le magazine Upopi (Université Populaire des Images).

Formation : L’utilisation des images d’archives au cinéma
Captation de deux conférences du scénariste Antoine Germa (Panorama des usages de l’image d’archive au cinéma et Analyse de l’usage des archives dans les films de fiction) et d’une rencontre avec le réalisateur Jean-Gabriel Périot.

Retours d’expérience

Ateliers « Patrimoine animé »
En s’inspirant de monuments du patrimoine de la Région Poitou-Charentes, les participants ont pu laisser libre court à leur imagination pour la création d’un film d’animation en puisant dans les richesses photographiques, sonores ou encore vidéos de l’inventaire du Patrimoine.
A découvrir sur le site Rouge Pixel.

« Les bobines disparues de Château-Renault »
Comment mélanger de la fiction et du documentaire : retours sur l’atelier mené avec des adolescents de la commune en 2013.

Autour du found footage
Retour sur l’atelier au lycée Jean Monnet pendant l’année 2013-2014.

Film d’Hélène Morsly, réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste dans un lycée Pézenas (Languedoc-Roussillon). La réalisatrice a travaillé avec des élèves de 2 classes (arts visuels et occitan) à partir d’images d’archives du territoire (filmées dans les années 50 par un réalisateur, Michel Cans). Dans le cadre du même projet, la réalisatrice Hélène Morsly a également réalisé un film sur le réalisateur de ces archives, Michel Cans : …E filma Miquel Cans.
Film de Marie Poitevin, réalisé dans le cadre d’une résidence d’artiste dans un lycée à Lodève. La réalisatrice a travaillé avec une classe sur une partie de l’histoire de la ville (qui a accueilli des harkis dans les années 60) à partir des archives de l’INA.
Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone