Download PDF

 

 


Comment faire se rencontrer le cinéma documentaire et les publics des réseaux d’éducation à l’image ? Au-delà des catégories – fiction-documentaire –, comment favoriser et organiser la rencontre avec les films, avec quels outils d’analyse ? Dans le cadre des rencontres nationales du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma, organisées à La Rochelle les 3 et 4 juillet 2015, Marie-Pierre Duhamel-Muller (programmatrice – ancienne directrice artistique du festival Cinéma du réel à Paris –, traductrice et sous-titreuse, enseignante) a proposé une intervention touffue et subjective sur le cinéma documentaire. Son point de départ est une nouvelle donne dans la relation des jeunes publics au cinéma et plus globalement à l’image, qui passe notamment par la pratique. Ce contexte touche particulièrement le documentaire, école de la patience et de la durée. C’est par l’analyse et la ré-interrogation des formes que peut se renouer un lien entre les publics et les films. Marie-Pierre Duhamel-Muller a ensuite illustré son propos avec l’analyse de plusieurs extraits, portant une attention toute particulière au son.

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone