Download PDF

L’approche documentaire (cinéma, vidéo, webdoc…) ouvre un vaste champ d’explorations, d’expérimentations et de découvertes dans le domaine de l’éducation aux images.

Par Suzanne Hême de Lacotte, fondatrice de l’association Les Soeurs Lumière, Chargée des actions éducatives La cinémathèque du documentaire, Responsable médiation Le Cinéma du réel.

Terra presque incognita, le documentaire est souvent associé, à l’école ou en dehors, à un support pédagogique qui permettrait d’acquérir un certain nombre de connaissances sur un sujet précis, de façon moins formelle et plus récréative que par le biais de l’écrit par exemple. Vincent Pinel le définit ainsi : le documentaire est un “film de caractère didactique ou informatif qui vise principalement à restituer les apparences de la réalité 1. Dans l’esprit des jeunes spectateurs, le documentaire est d’emblée considéré comme “un moyen d’apprendre” et il est quasiment exclusivement envisagé pour son sujet : un documentaire est forcément “sur” quelque chose (sur la vie des animaux, sur un événement historique, sur une personnalité…). Souvent opposé à la fiction qui, elle, renvoie au divertissement et/ou à une forme d’expression artistique, le documentaire n’est pas communément considéré pour ses qualités formelles et esthétiques. Souvent confondu avec le reportage, qui relève du journalisme, il souffre finalement d’être mal connu. Et pourtant…

S’il existe un domaine où la liberté créatrice peut s’exprimer à plein, c’est bien dans le champ du documentaire : son économie est sans comparaison avec celle du cinéma de fiction, on peut donc s’autoriser davantage de fantaisie, et ses réseaux de diffusion sont moins balisés, ce qui ouvre des perspectives créatrices différentes. Les images documentaires recouvrent un très large spectre qui va du documentaire de création au webdoc en passant par la série documentaire (Netflix par exemple en produit de plus en plus) ou encore les films de montage d’archives.

L’approche documentaire, avec toutes ses spécificités, dont la première est de considérer le réel comme matière première des images produites, n’en demeure pas moins un formidable outil d’étude et de fabrique du cinéma en général. Qu’il s’agisse de fiction ou de documentaire, la grammaire demeure la même : un cadrage reste un cadrage, un mouvement de caméra ou un type de raccord ne seront pas différents selon qu’ils seront utilisés par Nicolas Philibert (documentariste) ou Jacques Tati (cinéaste de fiction). Seul l’objectif dans lequel ils seront utilisés diffère, dans un cas il s’agira de rendre compte du réel, dans l’autre, de créer un monde né de l’imagination du réalisateur. In fine, c’est sans doute la question du “point de vue” qui s’avère l’une des approches les plus opérantes et les plus riches quand on aborde le documentaire. En effet, jamais le réel ne peut être restitué de façon brute, “objective”, il est toujours retravaillé d’une part lors de l’écriture du projet par le cinéaste qui choisit un angle d’approche, d’autre part lors du montage par le cinéaste qui fait des choix, sélectionne, et construit pour donner à voir un point de vue, et enfin par le matériel de prise de vue et de son qu’il utiliseIl s’agit, avec le documentaire, de donner une forme personnelle et audiovisuelle au réel. En somme, il s’agit d’un processus de création à part entière.

Nous vous proposons un retour sur plusieurs ateliers qui ont été menés dans le cadre scolaire ou extrascolaire autour du documentaire. Ils permettent de prendre la mesure des possibilités que le documentaire offre avec les publics jeunes en matière d’éducation aux images.

Sommaire :

– Le réel et son double
– Se voir autrement : le portrait
– Connais-toi toi-même : l’autoportrait
– Découvrir son territoire
– Les images des autres
– Les puissances du faux
– Tracer des chemins de transverse : le webdocumentaire
– Et le son ?

1 Vincent Pinel, Dictionnaire technique du cinéma, Paris, Armand Colin, 2012, p. 92.

Partager cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email