Download PDF

De nombreux réalisateurs concourent à l’éducation aux images à travers les “ateliers de pratiques artistiques”. Le festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand nous a donné l’occasion de nous intéresser aux parcours de ces réalisateurs et leurs expériences en atelier. Après Emmanuel Parraud, le cinéaste Claude Mouriéras livre son regard sur ces ateliers : la singularité des groupes, l’importance de la “co-construction” d’un projet commun…

Claude Mouriéras a travaillé sur de nombreux films documentaires, de créations, grands formats pour Arte, longs formats pour le cinéma.

Cette vidéo fait partie d’un ensemble de quatre vidéos. A venir, prochainement, les interviews des réalisateurs Juliette Bailly et Yassine Qnia.

A voir, le film d’atelier “La fille seule

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email