Download PDF

Suite à la fermeture des écoles, bon nombre d’intervenants en temps scolaire ont du mettre entre parenthèses les projets qu’ils menaient avec les élèves, parfois depuis plusieurs mois. Certains intervenants ont pourtant décidé de poursuivre les projets, par d’autres moyens. C’est le cas d’Axelle Schatz, qui intervient auprès d’élèves en grandes difficultés d’apprentissage et comportementales, en collège de REP + et avec des élèves en grande difficulté dans les quartiers difficiles de Marseille. Avec le concours des enseignants du Collège Henri Fabre de Vitrolles (REP+), Axelle Schatz a réinventé le projet de réalisation lancé à la rentrée dernière. Et ce un contexte particulièrement difficile… Témoignages.

Partager cet article : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email