Download PDF

Depuis trois ans, le projet « Toute la lumière sur les Segpa » s’est mis en place dans le département des Bouches-du-Rhône. Pendant une année scolaire, des élèves de Segpa (Section d’enseignement général professionnel et adapté) de divers collèges des Bouches-du-Rhône réalisent un court métrage, encadrés par des intervenants artistiques. Ce projet culturel et artistique a pour objectif de donner à ces jeunes en grande difficulté d’apprentissage un espace d’expression et parallèlement de médiatiser le dispositif des classes de Segpa. Sur l’année 2013-2014, ce projet a permis la réalisation de neuf courts métrages, dans neuf collèges, par deux cents élèves.

Le film de Jean-Michel Perez Albano, La Face cachée des Segpa (2014, 25 min) a été réalisé durant l’année scolaire 2013-2014, avec quatre collèges participant à l’opération. Il nous a en effet semblé nécessaire de garder une trace de l’aventure, complémentaire des films réalisés par les élèves. La Face cachée des Segpa donne, entre autres, la parole à l’ensemble des participants et pose un certain nombre de questions :
– Une intervention artistique en milieu scolaire, qu’est ce que c’est ? Une manière d’aborder le savoir par une autre porte ; une pratique qui donne à s’exprimer à coté de la parole ou de l’écrit ; un autre outil de compréhension du monde ; la rencontre avec un passeur.
– Une fois cette intervention artistique finie que reste-t-il ? Un dvd, des films, un souvenir, le pâle reflet d’une rencontre quelque fois déterminante, rien ?
L’objet de ce film La Face cachée des Segpa est de garder la trace d’un processus de rencontre qui échappe. C’est comprendre la réalité d’une intervention en Segpa. Saisir les difficultés surmontées. Découvrir une image de la diversité que l’on ne perçoit que difficilement devant le film fini. Comprendre les enjeux d’une démarche artistique.

La Face cachée des Segpa, une production Alhambra Cinémarseille Pôle régional d’éducation au cinéma.
En co-production avec Le fil des images, la publication des pôles régionaux d’éducation et de formation aux images, et les films de Némo, et en étroite collaboration avec l’ASH 3 et les Ateliers de l’image.
Ce projet est mis en place par l’ASH 3 (Circonscription de l’Adaptation et Scolarisation des élèves Handicapés des Bouches-du-Rhône), l’Alhambra Pôle régional d’éducation artistique au cinéma, les Ateliers de l’image. Avec le soutien de l’Inspection Académique d’Aix-Marseille, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, la Délégation Académique à l’Action Culturelle d’Aix-Marseille, la Direction Régionale des Affaires Culturelles en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
© Alhambra Cinémarseille / les films de Nemo – Octobre 2014

Neuf courts métrages 

Découvrez neuf films réalisés en 2013-2014 par deux cents adolescents de neuf collèges des Bouches-du-Rhône, dans le cadre du projet « Toute la lumière sur les Segpa ».

Partager cet article : Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone